Bienvenue "Chez Madani" à l’oasis Source de vie




Si le principe de fonctionnement et les priorités de l’Oasis Source de vie demeurent la mise en œuvre d’une action humaine respectueuse et bénéfique pour l’environnement, dans la perspective de poursuivre la réalisation de l’utopie en marche consistant à reverdir le désert, nul besoin d’être un passionné de permaculture ou d’agro-écologie pour y venir. L’oasis, aux portes du désert, offre un cadre verdoyant, foisonnant de vie, reposant et inspirant, qui se propose d’accueillir des personnes ou des groupes, le temps d’une étape ou d’un séjour.


Tourisme conscient et responsable


Simples visiteurs seuls ou en petit groupes peuvent y trouver le gîte et le couvert, ainsi que, sur demande, découvrir le désert alentour, guidés par Madani ou ses amis saharaouis, qui le connaissant bien pour y avoir grandi .
Madani, l’association de l’oasis et leurs collaborateurs peuvent organiser avec et pour vous des ateliers de découvertes de différentes pratiques traditionnelles de la région, de la cuisine à l’artisanat en passant par les soin du corps.
Il est bon de proposer aux touristes d’acheter du CBD qui peut être utilisé comme une plante médicinale qu’ils ne peuvent pas trouver partout.
C’est une bonne expérience pour eux. On peut en trouver en visitant ce site .




Accueil de groupe, stages

L'oasis comporte de coquettes maisons individuelles en pisé, des « salons » plus ou moins vastes, différents espaces de repos et de travail. La capacité d’hébergement permet désormais d’accueillir jusqu’à 80 personnes. Il est possible d’y organiser des stages, des résidences, des festivals, des sessions collectives de création ou de travail : animateurs et passeurs de pratiques diverses (yoga, médecine douce, danse, clown, écriture, artisanat, thérapies…), artistes (musiciens, peintres, sculpteurs, créateurs en tous genre) groupes de musique ou troupes théâtrales en création, éducateurs ou accompagnateurs de groupes d’enfants ou de « personnes différentes » sentez-vous bienvenus.
En effet, l’oasis Source de vie aimerait aussi encourager et développer des séjours d’accueil ponctuels en direction des publics considérées comme plus vulnérables, à qui cette occasion de découverte du lointain et d’un tourisme différent est rarement offerte. Aveugles, sourd-es, muet-tes, handicapé-es, autistes, personnes psychiatrisées... souvent source de stigmate et d’une vulnérabilité accrue dans la société dominante, à l’oasis Source de vie nous ne considérons pas ces différences comme des manques ou des défauts mais comme des richesses, et sommes convaincus des bienfaits réciproques qui pourraient découler de ces rencontres aux portes du désert. Pour Madani, qui a déjà eu l’occasion d’accompagner dans le désert des personnes non-voyantes, cet espace, les sensations qu’il génère, les dimensions auxquelles il confronte, auquel il relie, peut aider chacun à rencontrer certaines parts de lui-même, à entrer en contact avec des formes d’altérité et de réalités à différents niveaux, et ainsi libérer des potentiels.





Venir seul ou en groupe, avec ou sans projet



Conditions de séjour à l’Oasis


Séjour individuel ou familial : Hébergement dans de petites maisonnettes individuelles de pisé, cuisine familiale, sanitaires conventionnels ou toilettes sèches, douches fraîches, ou bien avec l’eau chauffée au
image IMG_2295.jpg (2.6MB)
soleil ou au feu de bois, possibilité de se rafraîchir dans une modeste piscine construite artisanalement avec les matériaux locaux et alimentée par l’eau puisée dans la nappe phréatique. L’oasis propose également un hébergement en tentes nomades, et la possibilité de venir planter sa tente ou séjourner à l’entrée de l’Oasis avec son camion ou sa caravane.


Différentes formules d’accueil


Si vous êtes intéressés par un passage à l’oasis, contactez simplement Madani par téléphone. En fonction de la nature du séjour que vous souhaitez effectuer ou organiser et du nombre de personnes concernées, plusieurs formules sont possibles. Il vous dira quelles sont les possibilités et les disponibilités concernant les différents hébergements (maisonnettes, tente nomade, camping autonome aux portes de l’oasis) et les différentes activités qu’il est possible d’organiser à la période où vous envisagez de venir.
Organisateurs ou animateurs de stages, accompagnateurs, travailleurs sociaux, éducateurs... en fonction du public que vous souhaitez accompagner à l’oasis, n’hésitez pas à venir faire un repérage en amont, et, le cas échéant, à faire part à Madani des besoins spécifiques éventuels de votre groupe. Tout problème a une solution. Il est entendu que les organisateurs et accompagnateurs de groupes se doivent d’être présents sur la totalité du séjour et des activités, et sont responsables des personnes qu’elles accompagnent.
Voyageurs solitaires, en famille ou petit groupe qui souhaitez simplement faire une étape où un séjour à l’oasis, si un évènement ou un accueil de groupe a lieu à la période ou vous souhaitez venir, vous en serez bien évidemment informés. En fonction de la nature de l’évènement et du nombre de personnes présentes, et de la formule d’accueil qui vous intéresse, nous vous dirons s’il est possible ou non de vous accueillir à ce moment-là.





Activités possibles

Visite et randonnée dans le désert



Madani ou ses amis, héritiers d’une culture nomade pluri-séculaire, connaissent parfaitement le désert et peuvent vous accompagner à sa découverte. Vous pouvez être guidés pour des randonnées dans le désert sur un ou plusieurs jours, y passer la nuit en bivouac à la manière traditionnelle des nomades. Il est également possible de faire ces visites à dos de dromadaires.

Ateliers


L’oasis propose aux voyageurs de découvrir la culture saharaouie et son artisanat familial, en participant aux ateliers animés par des femmes de la coopérative du village de M’Hamid.

Henné et Kôhl

Le henné est obtenu en réduisant en poudre les feuilles d’un arbuste, le lawsonia inermis (henné). Les femmes l’utilisent comme plante médicinale, sous forme de simple application ou de cataplasme, pour protéger leur peau du soleil. Il a également un usage esthétique : il permet de faire de jolis tatouages sur la peau.
Elles entourent leurs yeux de kôhl, pour se protéger du sable et de l’intensité lumineuse. Ce fard à base de poudre minérale a une action antiseptique et fait partie de la médecine traditionnelle.
Les plantes sont ramassées pour certaines dans le désert, tout comme les minéraux, et pour d’autres, dans les jardins.

image 20200325_173054.jpg (2.5MB)

Broderie

Les femmes saharaouies du village de M’Hamid, s’enveloppent d’un tissu noir brodé de motifs multicolores en laine et représentant souvent des fleurs.
Elles brodent également des foulards, des châles, des tuniques, des pochettes, des sacs, etc.

Tissage

Leur métier à tisser est rudimentaire. Le tissage se fait avec des morceaux de tissus récupérés, provenant de vêtements.

Vannerie

Les palmiers dattiers procurent une matière quasiment inépuisable. Avec les feuilles les femmes font des tapis de sol. Les tiges fines permettent de confectionner divers objets selon une autre technique de vannerie. Avec les feuilles de canisses (roseaux), elles réalisent des dessous de plat, des petites boites, etc.

Cuisine marocaine

Dans le désert, les saharaouis ont une alimentation riche en légumes cuits ou crus.
Vous apprendrez à cuisiner tajine, couscous, pâtisseries… à utiliser les épices comme le paprika, le cumin, le curcuma, la cannelle, les graines d’anis… et à préparer le thé à la menthe.

image cuisine.jpg (0.7MB)

Fabrication de cordages avec des morceaux de tissus

Ce savoir-faire est hérité d’une vie nomade où la corde est un objet indispensable du quotidien : elle permet d’attacher le chargement sur le dos du dromadaire, tirer l’eau du puits, monter la tente…Les femmes attachent à leur gros orteil l’extrémité des bandes de tissus et les roulent entre les deux mains, de manière à ce que les lanières de tissu s’entremêlent. Avec cette technique, elles fabriquent également des sacs.

Pain de sable

La pâte est préparée avec de la farine de blé et de maïs. On allume un feu avec du bon bois de tamaris qu’on fait braiser afin de rendre le sable brûlant. Ensuite, on écarte les braises, on verse la pâte sur le sable, puis on la recouvre avec les braises. Au bout d’un certain temps, on tapote le pain avec un morceau de bois, on écoute le bruit qu’il fait, pour savoir s’il a gonflé. On dégage les braises, on retourne le pain, et on le recouvre à nouveau de braises. On tapote encore, et s’il est cuit on enlève les braises qui le recouvrent. On le frotte ensuite avec le chèche. Quand on le déguste, il n’y a pas un seul grain de sable !

Yoga

Nous vous offrons le meilleur du yoga.
Avec notre salle de sport et tout l'équipement à la mode, y a du yoga pour femme, du yoga pour homme et du yoga vinyasa.
Nous avons aussi pour diversifier nos offres, des cours de méditation transcendentale avec une once de spiritualité.
Bref, tout ce qu'il vous faut !


Yoga en ligne

Il est également possible de suivre des cours yoga en ligne depuis chez vous. Ainsi, vous avez la possibilité de renforcer vos compétentes de yogis et ceci où que vous serez. De plus toutes les meilleures postures de yoga n'auront plus aucun secret pour vous. Pour plus d’informations, rendez-vous sur ce site web .

Tarifs




Visites guidées et randonnées dans le désert
À la journée, avec un guide et des dromadaires pour porter les bagages :
Avec bivouac nomade :
À la journée, à dos de dromadaires :
Avec bivouac :


Pour chaque réservation que vous effectuez à l’Oasis,

une somme de trois euros est reversée à l’association Source de vie

, qui se dédie à étendre les projets et initiatives en permaculture dans la région de M’Hamid pour faire reverdir le désert.

Prix de la nuit à l’Oasis, hébergement et 3 repas inclus
Dans une maison en pisé : 28 euros par adulte/18 euros par enfant (moins de 16 ans)
En tente nomade, en camping autonome, avec votre caravane ou camion à l’entrée de l’oasis (accès aux douche et aux sanitaires, au bassin de rafraîchissement…) : 10 euros/pers
Hébergement seul :
Dans une maison en pisé : 23 euros par adulte/ 13 euros par enfant (moins de 16 ans)
En tente nomade, en camping autonome, avec votre caravane ou camion à l’entrée de l’oasis (accès aux douche et aux sanitaires, au bassin de rafraîchissement…)